Guide des sortiesexpo

L’Aventure des détails – Jean-Michel Alberola

vendredi 19 février  > lundi 16 mai 2016Archive
L’Aventure des détails – Jean-Michel Alberola DR

Jusqu’au 16 mai

Tous les jours sauf mardi, de midi à minuit
Fermé le 1er mai

A partir de 6 ans

Tarif : 10 €, réduit : 8 €, gratuit pour les moins de 18 ans

Palais de Tokyo, Paris XVIe
Métro Iéna

www.palaisdetokyo.com

Explorer les nouvelles expositions du Palais de Tokyo, c’est déjà tout un voyage : on passe d’un univers à un autre, en une flânerie émerveillée – bouts de papiers collés, gigantesques toiles percées de lumières LED, cabanes de bois où reposent d’étranges œuvres, temple de pacotille et film-quête… Et puis, au bout de tout cela, on entre dans l’espace dédié à l’artiste Jean-Michel Alberola : encore un autre monde, une nouvelle histoire, avec un titre particulièrement bien choisi, L’Aventure des détails.

Mais, très vite, on sent que cette aventure-là sera décisive, qu’elle restera en nous, peut-être en raison justement de ces mille détails perçus au fil du parcours, et qui sont comme autant de clins d’œil, d’hameçons pour l’imaginaire. Des aphorismes inscrits au néon sur les murs, des tableaux qui représentent un mystérieux roi de rien dépourvu de visage, des créations qui jouent avec les mots (comme ce petit agneau en plastique dans une vitrine, la tête à demi cachée par un loup de bal masqué, que l’artiste désigne facétieusement comme étant Le Loup et l’Agneau), ou ces étranges petites constructions jaunes, qu’il appelle Pensées parce qu’elles sont « légères » comme des abstractions…

Il y a de l’humour dans ses œuvres, de la poésie, mais aussi de l’érudition et un vrai regard sur le monde, lucide, parfois cinglant — bien sûr, cette dimension de critique sociale ne sera pas spécialement perceptible par des enfants, mais on vous conseille tout de même vivement de les y emmener : ils pourraient voir plein d’autres choses, qu’un adulte ne percevra pas forcément.

Parce que, sous la variété étonnante de ses propositions (tableaux, sculptures, films), on retrouve cette façon particulière qu’a Jean-Michel Alberola de s’adresser à nous, à nos âges multiples. Et tandis qu’on réfléchit devant une vitrine, qu’on s’interroge sur une mystérieuse phrase, on sourit aussi de constater que deux tableaux se répondent d’un mur à l’autre et nous demandent de dire « coucou » à celui d'en face. 

Orianne Charpentier

13, avenue du Président-Wilson
75016
Paris
M° Iéna Bus 32, 42, 63, 72, 80, 82, 92 RER C, Pont de l’Alma
01 47 23 54 01

Ça se passe ici aussi

Share to Facebook Share to Twitter More...

Le calendrier des sorties